[Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.



 
TG MURDER PARTY : clique & rejoins la folie de Mister Joker.
soyez fous, on vous aimera encore plus !

[Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.
pseudo : Georgette
Messages : 61
taff : Bodyguard de Mademoiselle Silvia Corleone
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: [Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.   Jeu 6 Oct - 20:28


Talk to me, tell us who you are.
Georgette
77ans
nana
DC/TC/QC (no)
» nom(s) - Moore
» prénom(s) - Kylian
» âge - 27ans
» origines - américaines
» boulot - garde du corps attitré par le Sénateur pour sa fille chérie.
» orientation sexuelle - Hétérosexuel
» liens - ici - à remplir pour la validation.
» logement - un appartement grand luxe dans le même immeuble que Silvia Corleone.
» groupe - mafia & outlaws
» recensement -
Code:
[color=#9e3333]RYAN GUZMAN[/color] [url=http://guide2depravity.forumgratuit.org/t3364-ryan-guzman-i-m-here-to-keep-you-alive-not-help-you-shop]»[/url] Kylian Moore


Parle nous de ton personnage sous forme de liste ou de points importants, « Ne me raconte plus que tu es innocent parce que c’est une insulte à mon intelligence et ça me rend de mauvaise humeur. »

Mon père a toujours eu des paroles douces et compatissantes à mon égard, comme vous pouvez le voir, il n’est pas le genre de personne qui accepte l’erreur. Amusant non ? Pour un homme qui s’est fait abandonner par son épouse alias ma génitrice, peu de temps après ma naissance. A l’entendre, on dirait un grand patron, un boss de Wall Street voir même un mafieux d’envergure et pourtant… Mon père n’est que garde du corps d’un membre de la famille Corleone, ok c’est un sénateur mais ça reste un gorille qui, certes, partage le luxe de son employeur mais ne peut en réalité, jamais le posséder. C’est comme cela que j’ai grandi, dans une maison qui n’était pas la mienne, visitant des pays ou je n’avais aucune attache, allant à l’école dans des berlines qui ne m’appartenait pas, discuté avec des gamines qui jamais ne seraient à moi. Enfin… C’est ce que mon paternel ne cessait de me répéter. Ché Guevarra disait, soyez réaliste, demandez l’impossible et c’est ce que j’ai décidé dès mon plus jeune âge. Non, je ne serai jamais comme mon père, je volerai de mes propres ailes, tout cela m’appartiendrait un jour… Ah la jeunesse… Tant de rêves qui finalement, ne virent jamais le jour…

Mon père a protégé tout un tas de personnalités durant mon enfance, j’ai changé aussi souvent d’écoles que lui de chemises, j’ai étudié par correspondance sans parfois recevoir mes résultats, la faute à une nouvelle adresse non communiquée. J’avais beau avoir le rêve de devenir quelqu’un, je n’avais aucune chance d’intégrer l’une des meilleures universités du pays. J’ai ainsi échoué, au sens propre comme au sens figuré, en Psycho dans une FAC minable. Etrangement, au départ, cela m’a fait un bien fou. Etre enfin entouré de jeunes de mon âge, pouvoir me sociabiliser, vivre une vie normale sans avoir à bouger, pouvoir trouver un club pour pratiquer le Krav-Maga, le Wing Chun et un peu de Boxe Thaïlandaise, histoire de conserver la forme. Mettre des petits hauts moulants, draguer les filles, les emmener dans mon pieu, les baiser, recommencer et prendre un peu de poudre pour être frais le lendemain en cours. Malgré ce rythme de vie à 100 à l’heure, je n’étais pas si mauvais, mes partiels furent plutôt satisfaisants et l’impression de pouvoir manipuler mon monde en analysant la personnalité de ceux qui m’entouraient tout en utilisant ma belle gueule était clairement jouissif. Problème, je m’ennuyais… Quand on a passé sa vie à voyager, il arrive un jour ou l’on a envie de davantage. C’est d’ailleurs mon problème, je veux plus, toujours plus et lorsque je l’obtiens enfin, je me lasse.

Après deux ans, mon père est entré au service de Dante Corleone au moment où je quittais les bancs de l’université sans aucun diplôme en poche. A un moment j’ai pensé à intégrer les forces de l’ordre, ma condition physique atteignant la perfection mais encore une fois, je ne pouvais me résigner à vivre avec un salaire de misère tout en devant me comporter comme un bon petit soldat. Alors, quand mon père m’a proposé de venir l’aider à Los Angeles, je n’ai pas hésité et aie pris le premier avion que j’ai trouvé. C’est ainsi, que je me suis retrouvé au service de la famille Corleone. N’étant pas vraiment garde du corps ou autre, on me confiait diverses taches sans grande importance. Livrer un paquet à untel, jouer les chauffeurs, surveiller un périmètre, checker une chambre d’hôtel. Ne me prenez pas pour un crétin même si j’en suis un. Il ne m’a fallu pas longtemps pour comprendre que Dante n’était pas un enfant de cœur et voir tout ce fric, tout ce pouvoir, cette façon de soumettre les autres par la force, ça m’a fait bander. D’ailleurs en parlant d’avoir la trique… C’est à ce moment-là que j’ai rencontré Silvia, la cousine de Damon mais surtout, la fille de Dante. Une gamine qui avait tout : un physique de mannequin, un corps de rêve, un cerveau et un paquet de fric. Quand vous voyez ce genre de personne, vous réalisez clairement que la vie est injuste. C’est ainsi, comme n’importe quelle décision que j’ai prise, sans réfléchir que j’ai trouvé le parfait moment pour me rapprocher d’elle. Un soir, alors qu’elle revenait de soirée, les yeux plein de larmes, je suis entré dans sa chambre pour parler avec elle et, l’alcool aidant, j’ai réussi à la convaincre que je pouvais sécher ses larmes. Bien évidemment, lorsque j’ai eu mes lèvres collés aux siennes, signe d’un consentement mutuel, je n’ai pas joué l’amoureux transit bien longtemps. Je peux vous dire que la petite, je l’ai baisé comme un salopard, je suis plus doué par les gestes que par la parole et vu les fessées que je lui ai collé, elle a bien compris que malgré son nom, son prestige et sa fortune, j’étais le seul maître à bord. Je dois l’avouer, j’ai passé une nuit d’enfer mais le plus surprenant fut mon réveil alors que je sentais sa poitrine écraser mon torse, perdue dans les bras de Morphée. Moi qui l’avais tant désiré… je ne ressentais plus rien. Ça avait été comme une envie de pisser qui désormais, c’était dissipé. Je la voulais, je l’avais eu, que demander de plus ? Alors et tant pis pour ce qu’elle représentait, je me suis levé et lorsqu’elle est venue me dire bonjour, je l’ai clairement snobé, ce jour-là et les suivants. La pauvre petite fille naïve a compris ce jour-là, que la vie n’était pas un conte de fée, savoir si elle a souffert ? Probablement mais je dois bien l’avouer que je n’en avais absolument rien à faire… Qu’elle aille se plaindre à papa, on verra si il appréciera que sa fille écarte si facilement les cuisses parce que je peux vous le dire, elle était loin d’être vierge la gamine.

Peu de temps après et sans que l’on en soit venue à réellement se reparler, son père a été élu sénateur. Vous imaginez ? Sénateur, la grande classe, le pouvoir et l’argent rassemblés dans une même main. Elle partit le rejoindre ainsi que mon père, m’offrant comme cadeau d’adieu une droite dans la poire, histoire de me remercier de lui avoir dit «  bonne chance à Paris, entre superficielles, tu devrais te faire des amis ! » tandis que je me contentai de rester dans la villa, de continuer mes petits travaux et d’en assurer la sécurité. Un boulot tranquille, sans même un patron et encore moins mon paternel pour m’engueuler. Je ne vais pas dire que c’était l’orgie tous les soirs, mais disons que la salle de billard a été assez partagée et les parties… Endiablées… Pourtant, alors que je roulais ma bosse depuis quatre ans en tant que vigil et homme de maison, comme j’aime me le dire, mon patron, le sénateur Dante Corleone, décida de me confier une mission ainsi qu’une promotion. J’allais moi aussi être garde du corps. A ce moment-là, je cru que j’allais remplacer mon géniteur mais lorsque l’on m’annonça mon rôle… Je fus pris d’une crise de rire… Vraiment ? J’allais devoir être la nounou d’une fille aussi superficielle que Silvia ? C’était une plaisanterie ! Il était hors de question que je passe mes journées à faire du shopping et à tenir ses sacs… Notre premier rendez-vous, ou plutôt rencontre après presque cinq années d’absence eu lieu… Dans un cabinet de vétérinaire… Surement son chihuahua à faire soigner pensais-je… J’avoue que je fus sur le cul quand je découvris que mademoiselle avait obtenu ses diplômes et qu’elle exerçait ici… Pire… Lorsque je la vit, un chaton dans la maison, remerciant un client, ce fut comme un électrochoc… Silvia avait toujours été une belle femme… Mais désormais… Elle était incroyable… Elle avait l’intelligence… Chose dont j’avais toujours douté. Elle s’était faite elle-même, par la force de son travail, sans bénéficier de l’aide de son père alors que moi, qui me disait si indépendant, était finalement le larbin du mien… Ce jour là, quelque chose changea, ou plutôt revint.. un désir implacable, semblable à la première fois… A la différence que désormais… Je ne suis clairement pas le bienvenue dans ses draps… Foutut Karma !
Razz[/i]

▼ ▼ ▼ ▼ ▼ ▼

Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 2411
Age du perso : 26 ans
taff : vétérinaire & fille du sénateur de Californie
Côté coeur : que dalle, RAS.
avatar
✉ identity card ✉
Yoda Girl Babe.

MessageSujet: Re: [Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.   Jeu 6 Oct - 20:30


TOIIIIIIIIIIIII *le frappe ensuite*
Bienvenue avec ce perso, tu fais ma soirée là
bon courage pour ta fiche, au besoin ma boite à mp est grande ouverte !



As I look in the mirror, see the bigger picture, I'm losing my mind, lose everything clearer. The less I see the sun, the brighter I become. Let me drowning. silvia tory corleone fuck life, fuck feelings.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : Georgette
Messages : 61
taff : Bodyguard de Mademoiselle Silvia Corleone
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: [Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.   Jeu 6 Oct - 20:47


AHHHHHHHHHHHHHH !!!! Mon pire cauchemars !!!


Revenir en haut Aller en bas
pseudo : luxuria
Messages : 80
Age du perso : 28 ans
taff : chasseuse de primes
Côté coeur : a nuclear weapon
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: [Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.   Jeu 6 Oct - 20:53


Bienvenue et bon jeu parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : Morgui.
Messages : 419
Age du perso : 24 ans
taff : Maître-nageur en maillot de bain rouge à la Alerte à Malibu et stripteaseuse la nuit.
Côté coeur : C'est trop banale d'être sentimentale.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: [Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.   Jeu 6 Oct - 21:14


Bienvenue sur le fofo, tu fais une heureuse là :D
Amuses-toi bien
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 2411
Age du perso : 26 ans
taff : vétérinaire & fille du sénateur de Californie
Côté coeur : que dalle, RAS.
avatar
✉ identity card ✉
Yoda Girl Babe.

MessageSujet: Re: [Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.   Jeu 6 Oct - 21:24


Je te valide, c'est au delà de mes espérances
bon jeu chez nous ♥️



As I look in the mirror, see the bigger picture, I'm losing my mind, lose everything clearer. The less I see the sun, the brighter I become. Let me drowning. silvia tory corleone fuck life, fuck feelings.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 93
Age du perso : 22 ans
taff : Etudiante ingénieur informatique/Hackeuse, bloggeuse dans l'ombre
Côté coeur : L'amour n'est pas pour elle
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: [Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.   Ven 7 Oct - 12:21


Bienvenue mon beau et bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 16
Age du perso : 26 ans
taff : Gérante dans une boite d'échangisme
Côté coeur : Personne
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: [Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.   Ven 7 Oct - 13:08


Bienvenue beau brun. Ryan est un excellant choix :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: [Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.   


Revenir en haut Aller en bas
 
[Ryan Guzman] I'm here to keep you alive, not help you shop.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M) RYAN GUZMAN
» (m) ryan a. guzman → toi qui m'a brisé
» Bryan Ryan
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GUIDE 2 DEPRAVITY :: Administration :: Ici c'est le FBI :: Ils sont validés
-