• La jolie princesse rencontre le vilain policier — Tony •



 
TG MURDER PARTY : clique & rejoins la folie de Mister Joker.
soyez fous, on vous aimera encore plus !

• La jolie princesse rencontre le vilain policier — Tony •
pseudo : Agatha Jones
Messages : 63
Age du perso : Vingt-six années.
taff : Strip-teaseuse, mannequin pour magasine érotique & prostituée de Miro.
Côté coeur : Officiellement mariée à un homme, officieusement libre comme l'air.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: • La jolie princesse rencontre le vilain policier — Tony •   Mer 17 Aoû - 18:05



❝ La jolie princesse rencontre le vilain policier…+ ❞ft TonyBoulette numéro 1. (en cours de réécriture)


490 mots


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: • La jolie princesse rencontre le vilain policier — Tony •   Mer 17 Aoû - 20:06


Tony était un habitué de ce genre d'endroit. Nul doute qu'il serait capable de tracer un guide du routard en donnant des étoiles à tous les strip club de la ville, du plus huppé au plus miteux. Et pourquoi pas le faire un jour? Tout le monde à besoin d'un hobby et il est sûr qu'il se ferait un peu de pognon ainsi. Il regardait la pauvre scène qui faisait presque mal au cœur. Il redoutait de plus en plus de tomber sur un travelos ou de voir débarquer une danseuse hideuse de quarante balais. Riez pas, ça lui était déjà arrivé. Il frissonna à ce souvenir déplaisant, avant de commander son deuxième verre de la soirée. Les volutes de fumée laissaient une trace fantomatique autour du bar. Quelques piliers de bars refaisaient le monde. Ils n'étaient que des loosers à ses yeux. Parler c'était bien beau, mais il fallait agir dans la vie. Ils en étaient là parce qu'ils s'étaient laissés faire. Lui-même n'aurait sûrement pas mené le train de vie qu'il avait avec son simple salaire de flic. Mais il devait faire profil bas. Il ne pouvait pas se pointer en Ferrarri au commissariat, même s'il en avait les moyens. Il fallait garder les apparences. D'où sa présence dans ce taudis. L'espace d'un instant il se demandait ce qu'il faisait dans cette galère et il commença à se lever et tourna le dos à la scène pour partir. Mais ça, c'était avant d'entendre les applaudissements quand la danseuse fit son apparition. Il se retourna pour la regarder et sa mâchoire manqua de tomber. Il se réinstalla et se servit un nouveau verre qu'il vida presqu'aussi sec. Elle lui donnait la fièvre et sa gorge demeurait toujours aussi sèche. La voir bouger comme si elle baisait avec chaque homme ici présent était des plus plaisants. C'était aussi une sacrée épreuve car il devait faire bien des efforts pour ne pas lui sauter dessus. Il lui distribua de nombreux billets, les glissant dans son string. Voil) un moyen utile de dépenser son fric se disait-il. Ca valait bien mieux qu'une voiture. Elle valait chaque billets et plus encore. Et quand il vit son visage de plus près, ce fut l'électro choc. Il l'avait déjà vu quelque part. Il en était certain. Mais où ? Il la laissa faire son tour de piste pour la seconde fois. Et c'est là que ça lui revint en tête. Elle ressemblait furieusement à une personne des fichiers disparus. Une personne importante. Une fille de la haute. Une princesse. Il n'en revenait pas. Qu'est ce qu'elle pouvait bien faire là à faire un strip? Il décida d'aller la confronter pour vérifier si ses doutes étaient fondés. Il l'attendait dans le cagibi qui lui servait de loge.

Joli spectacle. Je suis fan. Tu as toujours été de Los Angeles? Ton visage me dit quelque chose.


Sauf que son regard ne fixait pas vraiment son visage, mais le reste de son corps bandant.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : Agatha Jones
Messages : 63
Age du perso : Vingt-six années.
taff : Strip-teaseuse, mannequin pour magasine érotique & prostituée de Miro.
Côté coeur : Officiellement mariée à un homme, officieusement libre comme l'air.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: • La jolie princesse rencontre le vilain policier — Tony •   Mer 17 Aoû - 21:44



❝ La jolie princesse rencontre le vilain policier…+ ❞ft TonyAlors que je passe dans le couloir étroit derrière le bar, j'entre enfin dans le vestiaire. Sauf que, surprise quelqu'un m'y attends. L'homme de tout à l'heure, celui qui n'arrêtait pas de me fixer et qui a même laisser quelques billets accrochés à mon string. Je ne sais pas quoi dire, alors je l'écoute. Il dit penser me connaître et avoir apprécié le spectacle. Je reste bouche-bée. Comment peut-il avoir ce sentiment. C'est impossible… À moins que… à moins que je sois recherchée. Prise d'une panique je commence à stresser, il m'a peut-être vu sur des avis de recherches ou bien par la police ? Et si c'était un agent envoyé par mes parents ? J'essaie de garder mon calme mais c'est dur. Il me demande alors si je vis à Los Angeles depuis longtemps. Je réponds, hésitante ; "Merci et euh non… je viens de m'installer." Quel réponse maladroite, si je n'arrive pas à masquer mon identité, je suis dans de beau drap. Et il est hors de question que je retourne auprès de ma famille et de mon mari. Pas après tout ces efforts pour vivre ma liberté. Je passe devant lui et fait mine d'avoir de l'assurance, j'enlève mon soutien gorge et mon string, me changeant devant lui, alors que j'attrape mon autre tenue je dis ; "Et où est-ce que vous pensez avoir vu mon visage ? Je ne sors pas souvent en ville pourtant." Je me jettes un peu dans la gueule du loup, mais tant pis. Après tout, j'ai bien envie de savoir qui est cet inconnu qui est plutôt attirant d'ailleurs. Je sens encore son regard sur moi et dire que je suis nue devant lui. J'enfile un nouveau string, plus farfelu que le précèdent. Puis j'enfile une tenue de burlesque, laissant mes seins à l'air libre. Je me retourne ensuite vers l'homme et dit ; "Vous vouliez me dire autre chose ou pas ? J'ai pas encore finis de travailler…" Ce serait dommage de faire patienter tous les clients, quoique, je pense que mon patron a remplit la caisse comme jamais ce soir. Il ne sera pas mécontent. Je fais donc mine d'être pressée alors que je peux très bien rester avec lui. Seulement je veux fuir au plus vite cet homme, peut-être qu'il connaît ma véritable identité. Et si jamais il sait qui je suis, il va falloir que je lui explique pourquoi je me cache et peut-être négocier son silence. Mais j'espère vraiment me faire un film, car peut-être qu'il m'a déjà vu dans la rue ou autre. Je fais un pas vers lui, faisant mine d'être impatiente, prenant cet air que j'ai appris dans la rue. Je fais une moue puis un sourire en quoi, attendant sa réponse.


490 mots


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: • La jolie princesse rencontre le vilain policier — Tony •   Jeu 18 Aoû - 17:08


Ce n'est pas parce qu'il était ripou qu'il était incompétent. Les gens ne faisaient jamais la distinction et pourtant, ça faisait une grande différence. Quelqu'un d'aussi perspicace que lui pouvait faire bien plus de dommage en étant de l'autre coté de la loi, que le bouffeur de donuts lambda. Tony avait beau être un queutard qui traînait dans les strip clubs et les bars, ça ne l’empêchait pas d'être diablement malin. Il avait un esprit analytique et un instinct qui lui servait de détecteur de mensonge. Il l'avait perfectionné au fil des nombreuses heures passées dans une salle d'interrogatoire. Avec le temps il avait apprit à reconnaître les gestes, les plus infimes mouvements que faisait le corps sans qu'on en est conscience nous-même. Alors certes, ça lui arrivait de se tromper, mais pas souvent. Maintenant qu'il l'avait face à elle, il n'avait plus aucun doute. C'était bien elle. C'était quoi son nom déjà? Impossible de s'en souvenir en entier. Les noms à particule, ça n'avait jamais été son fort. Il essayait de se rappeler de son prénom tandis qu'elle lui répondait.

Nouvelle en ville donc. J'espère que la ville du péché te plait.

Il la tutoyait. Non pas par manque de respect à son égard, mais parce qu'il tutoyait tout le monde, tout le temps. Personne ne lui était supérieur et il ne l'était envers personne.

Tu peux me tutoyer. Échange de bons procédés.

Il la regardait se déshabiller devant lui et il dû se retenir de ne pas lui sauter dessus. Il en avait vu des corps de déesse. Mais la peau d'ivoire et la crinière rousse lui donnait un aspect à la fois virginal et salope. Un mélange explosif aux yeux du flic. Quand elle enfila son string, ce geste fit ressortir sa fabuleuse poitrine et il en ressentit un tressaillement. Il sortit de sa contemplation pour lui répondre, bien qu'il était censé être celui qui pose les questions. Il ne lui répondit pas tout de suite. Il voulait qu'elle cogite, qu'elle se trahisse. Il avait apprit depuis longtemps que l'une des grandes armes duflic, c'était le bluff, laisser les suspects dans le flou, les laisser interpréter les moindres gestes du ripou en pensant que ce dernier savait tout d'eux, avait tout découvert. Et s'il se montrait assez convaincant, ça avait de bonnes chances de marcher. Il la fixait de son air impénétrable. Elle prétextait devoir retourner sur scène, mais il savait qu'elle ne cherchait qu'une raison pour fuir.

Je t'ai vu sur mon écran d'ordinateur et dans un de os fichiers au central.

Il la laissa accuser le coup de la nouvelle.

Oui, je suis flic.

Il regardait les fesses parfaites moulées dans le string fantaisie. Un sourire éclaircit ses traits mystérieux. Sa tenue n'était pas suggestive. C'était pire que ça. Et donc encore mieux à ses yeux. Il avait envie de la salir. De lui susurrer des mots orduriers à l'oreille. De la défoncer. Et quand il la vit regarder vers la direction de la porte songeant peut-être à retourner sur scène il répondit.

Ils peuvent attendre.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : Agatha Jones
Messages : 63
Age du perso : Vingt-six années.
taff : Strip-teaseuse, mannequin pour magasine érotique & prostituée de Miro.
Côté coeur : Officiellement mariée à un homme, officieusement libre comme l'air.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: • La jolie princesse rencontre le vilain policier — Tony •   Dim 28 Aoû - 1:44



❝ La jolie princesse rencontre le vilain policier…+ ❞ft TonyJ'essaie de paraître sereine alors que je ne le suis absolument pas. Et la pièce où je me trouve en présence de cette homme n'aide pas non plus. Il m'observe et discute avec moi. Prétendant me connaître, je feins la surprise en lui répondant rapidement. Et puis je me déshabille, face à lui, complétement nue. Une chose que je n'aurais jamais faite, même face à une femme. Qu'est ce qu'il me prends ? J'ai l'impression de ne plus me reconnaître, travailler dans un bar en tant que strip-teaseuse ça ne me ressemble pas. Et dire que j'étais une princesse distinguée auparavant. Je le suis encore, mon nom me trahit et mon sang me maudit. Je me tourne vers l'homme qui me questionne, il me souhaite la bienvenue à Los Angeles, sur un ton ironique. Et je l'observe. Son regard veut tout dire, je sens son désir parcourir mon corps. Et je rougis timidement. C'est plus fort que moi, j'ai toujours été mal à l'aise en présence d'hommes, même avec mes clients. Mais je continue de le regarder, il transpire la curiosité mais dégage également une aura très forte, il m'impressionne oui. Alors, que je ne le connais pas, cette homme me fou la frousse. Je ne sais pas quoi, mais sa présence n'indique rien de bon. Je commence à réellement stresser lorsque je suis proche de lui, il m'invite à le tutoyer et m'annonce alors avoir vu mon visage sur l'écran de son ordinateur et dans certains dossier. Un grand frisson parcours mon corps entier. C'est un policier, je suis foutue, il me connaît et m'a reconnût. Cela veut dire que je suis recherchée, par ma famille et par les forces de l'ordre. Tout un tas de scénario traverse mon esprit. Je me vois rentrer en Angleterre, auprès de mon mari, devoir rester sage et me faire passer à tabac par mes parents. Et surtout, tirer un trait sur ma liberté. C'en est hors de question. Après un silence assez long, et une confirmation du métier de l'inconnu je dis ; "Comment vous…tu…je n'ai rien fait." Trop tard, je perds mes moyens, je suis faite comme un rat. Je ne sais pas quoi lui dire, je ne peux pas me défendre, il sait c'est sûr. Je souffle alors des paroles maladroite ; "Et comment vous pouvez être sûr que c'est moi d'abord ?" toujours dans un faux ton d'assurance, mais prononcé quand même. Je veux savoir après tout, si je dois être arrêtée ou bien renvoyée en Irlande. Je suis terrifiée à l'idée de devoir suivre cet homme, de me faire menotter et enfermer en prison. Mais d'un autre côté je suis énervée. Énervée de ne pas pouvoir jouir de ma liberté sans dépendre de mon nom de noble. J'ai des droits après tout, personne ne peu m'empêcher de vivre. Je dis alors subitement ; "De toute manière, vous ne pouvez rien faire, je suis libre de faire ce que je veux !" Aussi naïve qu'une gosse, je pense pouvoir m'en sortir comme ça. Je passe à côté de cet homme, le contournant pour tenter de sortir le plus vite possible de la pièce.


560 mots


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: • La jolie princesse rencontre le vilain policier — Tony •   


Revenir en haut Aller en bas
 
• La jolie princesse rencontre le vilain policier — Tony •
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell
» Elim CrockWeel : Le vilain petit Canard
» Premier Entraînement[Pv Jolie Papillon][Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GUIDE 2 DEPRAVITY :: Hors-Jeux :: RP-