WILL ✱ well I don't know everything



 
TG MURDER PARTY : clique & rejoins la folie de Mister Joker.
soyez fous, on vous aimera encore plus !

WILL ✱ well I don't know everything
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: WILL ✱ well I don't know everything   Jeu 12 Mai - 23:48


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Des soirées de malade ! Voilà ce que je venais d’enchaîner depuis pas moins d'un mois. Entre les enterrements de vie de jeune fille, les fêtes d'anniversaire, la grosse soirée à thème et le reste, j'avais le sentiment d'avoir passé plus de temps à l'Exodus que chez moi. Pour vous dire à quel point ma vie sociale était en perdition bien bien profonde. Ce soir, je me chargeais de faire partir les gens un peu trop collant pour que les strip-teaseuses fassent leurs show en paix et s'il fallait faire intervenir des gros bras, j'appelais la sécurité, ça faisait toujours son effet. Comme d'habitude, bonne ambiance et aucune ombre au tableau, si ce n'est peut-être ce violent coup de barre qui m'a pris comme un coup de masse en pleine face. À tel point que vers cinq heures du matin, je délègue et je finis par rentrer chez moi pour dormir. Ola oui, j'en rêvais de ce moment. Me laissant tomber sur mon lit, je sombre. Vers midi, un bruit en fond me sort de mon dodo de compétition si bien que je lâche un grognement réprobateur. Putain qui me réveille à cette heure, j'ai le sentiment de m'être traînée jusqu'ici y'a à peine une demie heure. Soupirant, je tâtonne autour de moi, ma main arrivant sur le téléphone et j'ouvre un œil. Mon alarme ? Pourquoi j'ai mis mon alarme ? Plissant les yeux, j'ai la vision encore flou et dans un bond je me redresse. « AH JE SUIS EN RETARD ! » le repas avec Will et mon père ! Oh purée, j'savais que j'avais bien fais de la mettre en avance. Fonçant sous la douche, je me débarbouille rapidement avant d'enfiler un jean et un top assez simple, pas besoin de plus. Mes colocataires pioncent encore, heureusement que la villa est assez grande pour nous trois. Courant partout j'envoie un sms au jeune homme pour lui dire que je suis en chemin. On se retrouve devant ma boîte et j'ai déjà quinze minutes de retard. J'déteste ça. Montant dans ma voiture, je pars pour le lieu de rencontre et j'arrive rapidement devant lui, sortant de la voiture en remontant mes lunettes de soleil sur ma tête. « Je suis désolée, j'ai fini tard hier et avec mon coup de pompe.. bref... vas-y monte on peut y aller.. » dans une moue je lui adresse un sourire.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Ven 13 Mai - 0:34


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Manipulateur, un mot qui convenait bien à la personnalité de Will. Mais un des seul trait de caractère qu'il ne laissait jamais transparaître. La période était assez délicate professionnellement en ce moment pour lui. Il s'apprêtait à jouer la dernière saison de sa carrière sportive et sa réputation commençait sérieusement à être entachée par cette affaire de paris truqués. Bon, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même puisqu'il avait, effectivement truqué des matchs. Mais ils n'avaient rien contre lui et ça commençait sérieusement à le saouler de voir ces brebis galeuses de journalistes et de flics lui tourner autour. Il fallait qu'il trouve quelque chose et il avait trouvé. Si il ne pouvait pas les empêcher de faire leur travail, il pouvait encore s'attaquer au privé. C'est ainsi qu'il avait fait la connaissance de Madisson. La jolie blonde était la fille du plus tenace des flics qui cherchaient à coincer Will. Enfin flic, il était du FBI mais c'était du pareil au même pour lui. Il avait donc joué son petit jeu pour se rapprocher de la fille de ce type. Et cela avait marché. Cela faisait plusieurs semaines qu'ils se connaissaient et étaient devenus les meilleurs amis du monde. Ils se voyaient très souvent, dès que leurs disponibilités le permettait et passaient du bon temps. Cela dit, Will commençait à être prit à son propre jeu et à apprécier très clairement la jolie blonde. Il aimait de plus en plus passer du temps avec elle. Et si son but initial était de coucher avec elle pour faire enrager le père et le faire se calmer très sérieusement, il se disait de plus en plus qu'il n'aurait guère besoin de se forcer au moment de le faire si l'occasion se présentait.

Et le plus amusant la dedans, c'est que sans le vouloir, Madi allait dans le sens de Will puisqu'elle l'avait invité à un déjeuner chez son père. Le sportif avait vraiment hâte de voir la tête de ce mec en découvrant que le mec dont lui parlait sa fille était en réalité celui qu'il traquait sans relache. Il était fier de lui d'avance et ne s'était pas fait prier pour accepter. Déjà présent au lieu de rendez vous d'ailleurs, il attendait patiemment. Sa belle était en retard comme souvent mais il était dans une telle réjouissance d'aller la bas qu'il attendait sans s'énerver. Un bon quart d'heure plus tard, il aperçu enfin la voiture s'approcher et sa bouille inimitable sortir de la voiture et l'inviter à entrer. Il ne put s'empêcher de rire en écoutant ses mots.

"Ça va ! T'es plutôt canon pour une nana décalquée."

Lança-t-il dans un rire avant de lui faire la bise. Il ne se privait jamais de lui faire des compliments, ils fonctionnaient comme ça depuis toujours. Et puis il ne mentait pas, elle était réellement incroyablement belle, jolie, sexy, carrément canon, et tout les mots du mêmes genre. Bref, il monta dans la voiture de son amie et c'était parti pour faire le plus sale coup qu'il pouvait à cet enfoiré d'agent du FBI.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Ven 13 Mai - 0:55


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Will, c'était un peu le genre de mec pour qui les nanas fondaient rien qu'en le voyant débouler. Belle gueule, populaire, sportif, bref je vous laisse imaginer la suite. A la différence c'est que de mon côté, les stars j'en vois tellement souvent que ça me rend sans doute plus civilisée et moins groupie. J'ignorais toute ses arrières pensées et entre nous ça ne m'aurait jamais effleurée l'esprit. Certes il était plus âgé que moi mais je ne m'en préoccupais pas, je l'aimais bien et le contact passait bien, je n'avais jamais à me forcer pour le voir et ça faisait plusieurs semaines maintenant. C'est d'ailleurs ce qui avait déclenché cette idée de repas. Ben ouais, à force de planter mon père pour passer mes journées avec le Quaterback, il avait finit par exiger une présentation en bon éduforme et j'avais craqué. J'avais le sentiment d'aller à un interrogatoire avec mon petit ami, alors que c'était juste un pote, c'était un poil bizarre. J'espérais juste que mon paternel ne serait pas... bizarre. Pas gagné. Rigolant doucement, je lui fais la bise à mon tour tout en retournant de mon côté de la voiture avant de lui jeter un regard. « Que veux-tu, je suis un zombie canon sexy et décalquée. Je ne fais jamais les choses à moitié même avec peu d'heures de sommeil dans les pattes, c'est ce qu'on appelle le talent ! » amusée par ma connerie, je passe derrière le volant, attendant qu'il s'installe. « Ca va.. t'as une belle gueule aujourd'hui, heureusement.. » sourire taquin, je laisse sous-entendre que ce n'est pas le cas tous les jours et je démarre innocemment le moteur. Silencieuse, je me concentre sur le peu de route que nous avons à parcourir. Fenetre ouverte je profite du beau temps et de la chaleur tandis que nous ne tardons pas à arriver devant une grande maison avec un portail de sécurité plus grand encore que celui de mon immeuble. Bippant l'entrée pour qu'elle s'ouvre, j'pénètre dans la cours et je me gare non loin de la porte avant de me détacher, le regardant un peu inquiète. « Je m'excuse par avance si il est... inquisiteur... il est comme ça, depuis la mort de ma mère j'suis devenue sa priorité en quelque sorte, ne prend rien personnellement.. » ça me stresse, ça se voit, mais au moins il est prévenu. Dans un faible sourire, je finis par sortir pour partir sonner à la porte.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Ven 13 Mai - 1:56


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
C'est vrai que Will, bien que n'ayant rien laissé paraitre, avait été un peu destabilisé au départ par la jolie blonde. En règle général, tout le monde était à ses pieds. Les femmes étaient impressionnées par son physique, sa prestance et son charisme alors que les mecs étaient en admiration devant sa carrière. Il était un terrain conquis partout. Mais avec elle, il se redécouvrait comme un homme tout à fait normal. Elle ne le mettait pas sur un piédestal, bien au contraire et c'était vraiment agréable. Pourtant, il adorait aussi jouer de ce qu'il était, mais elle était différente des autres, et la différence est bien souvent attirante. Une bise, un compliment et les voila dans la voiture, alors que Madi le cherchait comme d'habitude avec ses piques.

"Et bah, t'es en pleine forme toi. Cela dit, tu n'es pas crédible, je sais très bien que tu es en kiffe sur cette belle gueule, et pas que aujourd'hui."

Lui lança-t-il dans un clin d'oeil suivi d'un sourire amusé. Alors qu'ils déambulent dans les rues de la ville, Will ne peut s'empêcher de la regarder, crinière au vent. Il aurait bien envie de se permettre une main sur la cuisse et d'opérer enfin un rapprochement qui le tente très sérieusement de plus en plus. Cela dit, il est tiré de ses pensées lorsqu'il sent un ralentissement puis un arrêt devant un portail majestueux. Il en a vu d'autre dans sa vie mais c'est vrai que cette demeure est particulièrement impressionnante. Avant de sortir de la voiture, Madi prend soin de le birefer ce qui l'amuse quelque peu.

"Ne t'inquiète pas. Ça fait vingt ans que je dois éviter des beaux bébés de 150 kilos qui me foncent dessus à pleine vitesse. Je saurais gérer ton père."


Dit-il, ne manquant pas de se vanter de sa carrière, comme d'habitude. Il lui fait un léger calin pour la rassurer et ils finissent par descendre de la voiture pour aller à la porte se manifester au père de la jolie blonde. Lorsque la porte s'ouvre, Will se délecte du visage désabusé et choqué de cet enfoiré. Un grand sourire s'affiche sur son visage alors qu'il voit que ce mec en face de lui tente de reprendre une mimique normale pour ne pas alerter sa fille.

"Enchanté, monsieur Villegas c'est ça ?"

Dit-il dans ce même grand sourire comme si de rien était. Posant sa main dans le bas du dos de Madisson, il fit une légère pression pour la laisser entrer. Et il savait aussi que quand son interlocteur allait voir sa main sur sa fille, cela allait le faire bouillir de rage. Volontairement, il laissa sa main descendre sur la fesse de la jolie blonde, y restant longuement et la massant. Le père ne pouvait pas réagir, la fille non plus, et Will en profitait pleinement alors qu'ils entraient.  
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Ven 13 Mai - 12:16


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Passer du temps avec lui me change les idées, en fait c'est même libérateur quelque fois de faire autre chose que de bosser. J'adore mon job, sincèrement, mais depuis deux ans c'est tellement devenu une obsession que j'ai eu un gros moment de flottement. Évidemment que je la kiff sa belle gueule et il le sait très bien. Qui pourrait résister à ses beaux yeux bleu de toute manière, faudrait être dingue ! Me contentant ainsi d'un sourire angélique qui voulait largement tout dire, je nous ramène chez mon père avant de me lancer dans un petit speech. Seulement j'ai l'impression que ça l'amuse et que au contraire lui n'est absolument pas inquiet. C'est parce qu'il ne connaît pas les Villegas de père en fils ça. Ne parvenant à contenir un petit rire, on commence à sortir alors qu'une fois notre présence indiquée, je le regarde calmement. « Mon père ne pèse pas aussi lourd mais il sait être très lourd à sa manière, je t'aurais prévenu ! Dis comme ça on croirait que tu joue ta vie à chaque match. » évidemment si j'avais eu la moindre idée de ce qui se tramait dans mon dos, ce n'est pas pour Will que je me serais inquiétée à vrai dire. Dans un sourire, mon père finit par nous ouvrir et je vois un truc bizarre traverser son regard. Ils se connaissent ? Pas possible. Ouvrant la bouche, j'entend la phrase du jeune homme qui m'accompagne et je porte mon attention sur lui alors qu'il lui tend la main. Mon père le fixe durement, il tente d'être doux mais bon, je sais comment il fonctionne. Observant ainsi l'échange silencieusement et après une poignée de main plutôt ferme, je m'approche afin de lui faire un calin et un bisou rapide. « On est un peu en retard, c'est de ma faute.. » l'air assassin du paternel se détend directement lorsque ses yeux se posent sur sa fille et il sourit à moitié. « Je te connais Madi, hormis pour ton travail tu n'as jamais été ponctuelle ! » d'un air innocent, je hausse les épaules l'air de rien, alors que je sens soudainement la main du Quaterback se poser contre ma chute de rein afin de m'inciter à entrer. Surprise par son geste, celle-ci s’agrandit davantage quand ses doigts se glissent plus bas contre mes fesses. Évitant de réagir devant mon père au risque de lancer le mode espion, je me pince les lèvres en jetant un regard en biais au jeune homme et j'entre dans le hall, faisant rapidement comme chez moi. C'est chez moi aussi d'une certaine façon alors bon. Dos à eux, je ne remarque pas l'air mauvais de mon père qui a reprit et qui n'a rien manqué de ce geste, marmonnant très légèrement à l'encontre de Will que c'est un petit con. « Bon on mange ? J'ai faim moi ! » amusée, je viens de me tourner vers eux en retirant ma veste.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Ven 13 Mai - 18:08


@Madisson L. Villegas a écrit:
Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Will n'avait pas pour habitude de passer du temps avec une jeune femme aussi jeune. Habituellement, les filles de cet age la, il les voyait, couchait avec, et les oubliait dans la seconde. Mais avec Madi c'était différent, d'abord parce qu'il avait un objectif précis en tête en se rapprochant d'elle. Mais cet objectif s'était aussi estompé au fur et à mesure du temps. Il l'appréciait sincèrement dorénavant. Il n'avait pas l'impression d'avoir plus de dix ans de plus qu'elle. Malgré son jeune age, elle était très mature, elle tenait son affaire de main de maître, bref elle était admirable. Surtout pour une jeune femme née plutôt riche qui n'avait pas besoin de faire tout ça pour vivre. Et puis pour ne rien gacher, elle était juste trop canon, elle lui donnait vraiment des sueurs froides à chaque fois qu'il la voyait. Il ne savait même pas comment il avait fait pour se retenir. Mais Will l'avait décidé au fond de lui. Cette journée allait marquer le début d'une période ou il n'allait plus se cacher qu'il la désirait réellement. En venant manger chez le père de Madi, il allait réussir à faire comprendre à ce type que rien ne lui serait épargné si il continuait à fouiller dans la merde.

"C'est un peu le cas. Mais ne t'en fais pas, tout va bien se passer."

Il l'avait dit avec un regard rassurant. Son père avait beau être un enfoiré à ses yeux, il avait l'air d'aimer sa famille à en juger par la décoration de son bureau que Will avait pu observer quand il avait été convoqué. En conséquence, il était sur que son père ne laisserait rien paraître devant sa petite fille chérie. Ce qui était encore plus savoureux pour le beau blond. Alors que la porte s'était ouverte, Will ne laissait rien paraître et se présentait comme un bel inconnu. Le père de Madi avait l'air tellement torturé de le voir la que cela faisait déjà jubiler intérieurement. Il ne pu s'empêcher de rire à la réflexion du père sur la propension de la fille à être toujours en retard. Au moins il n'avait pas toujours tort. Ce fut le moment choisi par Will pour faire comprendre à Madi qu'il désirait plus qu'une amitié. Mais évidemment, il choisissait ce moment pour la laisser se torturer l'esprit avec ces gestes sans pouvoir réellement réagir tout en faisant enrager le père de voir le beau blond si proche de sa fille. Il aimait tellement jouer les enfoirés. La main de Will glissait alors dans le bas du dos de Madi puis sur ses fesses ne se privant pas pour y rester. La jolie blonde lui lançait un regard auquel il répondit par un sourire qui voulait dire "Oups désolé mais j'avais envie." Finalement entré dans la villa, le sourire ne quittait pas le visage du trentenaire même quand le père de famille lui lançait des regards noirs et le traitait de petit con discrètement. Will fit un petit signe approbateur quand Madi proposa de passer à table. Cependant, il vint se poster derrière, elle, se collant à son corps et posant ses mains sur ses hanches. Il resta ainsi un instant, se frottant légèrement à elle avant de glisser chaudement à son oreille.

"Ils sont ou les WC ? Je vous rejoint."

Dit-il posant un petit bisou sur sa joue avant de se diriger vers l'indication de Madi. Il laissa volontairement un petit jour dans la porte, histoire d'entendre ce qu'aurait à se dire le père et la fille. Il ne reculait devant aucun stratagème pour tester la fille et rendre dingue le père.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Ven 13 Mai - 18:33


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Dans un sens, je ne le connaissais pas plus que ça, enfin, je connaissais de lui ce que les gens racontaient et ce que j'avais pu voir par moi même. Ce genre de sportif avait toujours une réputation assez violente au moins j'avais cette manie de fouiner, je déteste qu'on m'impose les pensées que je dois avoir à l'encontre de quelqu'un. Quoiqu'il en soit, son petit jeu de main glissante aurait presque pu me prendre de court mais j'arrive à ne rien laisser paraître, enfin.. plus ou moins. Le regard que je lui lance et le sourire qu'il me renvoi étant amplement suffisant pour comprendre qu'un truc clochait, là, tout de suite. Ma faim me rattrapant pourtant bien rapidement, je leur propose de passer à table et mon père hoche la tête, j'ai dû affamer tout le monde de toute façon. C'est alors que, comme si les choses n'avaient pas plus être plus déstabilisante, il se poste derrière moi avant de... se coller à mon dos. Non mais à quoi il joue ? Il a envie de se faire tuer sur place ? Depuis quand il a ce type de comportement avec moi ? Ses mains contre mes hanche, je baisse les yeux dessus afin de les observer et alors qu'il ne bouge pas, il se met soudainement à se frotter légèrement. Bordel de. Non mais sérieusement ? Un frisson me parcourant malgré tout, j'ai un sourire nerveux alors que je croise le regard de mon père qui ne semble pas du tout aimer ce qu'il voit. Un bref petit rire nerveux plus tard, je sens son bisou sur ma joue et je lève la tête vers lui. « Les.. les... troisième porte à gauche au bout du couloir.. » lâchais-je ainsi en fronçant les sourcils. Franchement, j'ai l'air fine. Le suivant des yeux alors qu'il part, je penche la tête sur le côté et rapidement, un raclement de gorge me fait sursauter. Mes yeux se braquant sur mon père, je souris de toute mes dents, l'air de rien. « Chéri, tu es sûr que tout va bien ? Tu me le dirais si ça n'allait pas ? » bon sang. Me passant une main dans les cheveux, je hoche la tête. « Evidemment, tu me connais quoi.. ça va... bon on part dans la salle à manger le temps qu'il revienne ? » technique imparable : le changement de conversation, et bien vite mon père me précède bien que je sens le doute planer. Gonflant mes joues comme un hamster je laisse le soupir quitter ma bouche avec une discrétion terrible. Nous installant, il n'en faut pas plus à mon père pour commencer à me faire son éternelle discours : tu ne le connais pas depuis longtemps, il est plus vieux que toi, je ne lui fais pas confiance, tu devrais éviter de trop le fréquenter, qui sait quel cadavre il peut cacher dans son placard. « Oooook zorro, t'en fais pas, c'est juste un mec avec qui je m'entend bien, c'est tout, pas de quoi fouetter un chat.. » me mordant la lèvre, je désespère, pourquoi le beau blond a agis comme ça ? « Ah oui ? Tu trouve que se frotter à ma fille sous mes yeux est quelque chose de correct ? » il aime pas, il est déjà agacé alors qu'on commence à peine. Le repas s'annonce looong.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Sam 14 Mai - 1:31


@Madisson L. Villegas a écrit:
Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Même si il n'avait pas eu de compte à régler avec le père Villegas, il aurait tout à fait pu se comporter comme ça. Au moment ou la porte s'était ouverte, il s'était senti jugé, observé, toisé. Alors oui, les deux hommes n'étaient pas des étrangers mais il doutait du fait qu'il n'agissait pas toujours comme ça. Pas si étonnant que ça en fait que la belle soit toujours célibataire. Le problème ne vient pas d'elle mais de son paternel. Ce mec le traquait sans relache depuis des mois, il n'allait pas rater l'occasion de le faire enrager. Il se plaisait à se monter très proche physiquement de Madi. Et finalement, il ne se forçait pas, il agissait simplement comme il avait envie de le faire depuis si longtemps. Elle lui faisait de l'effet et il laissait juste faire ses envies. Cependant, la jolie blonde n'était pas très réceptive. Elle avait simplement l'air destabilisée. Du coup il n'avait qu'a moitié réussi son coup. Il avait bien fait enrager le père comme il le désirait sans pour autant en savoir plus sur les intentions de Madi. Il n'était pas plus avancé quand à savoir si elle était intéressée par plus que leur amitié.

Bref, le voila aux toilettes alors qu'il n'avait pas du tout envie réellement d'y aller. C'était juste un stratagème pour entendre ce que le père et la fille avaient à se dire. L'occasion pour lui d'entendre que le paternel était bel et bien un enfoiré. En tout cas, il abattait ses cartes pour éloigner sa fille de Will. Bien essayé mais il n'allait pas le laisser faire. Il avait au moins la confirmation que la jolie blonde était vraiment mal à l'aise avec ce qu'il avait fait. Il devait absolument se rattraper. Sortant des WC, il arriva dans la salle à manger. Mais il n'y avait que Madi, son père avait du s'absenter un instant. L'occasion parfaite pour apaiser les choses avec elle.

"Excuse moi pour tout à l'heure Madi. Je n'ai pas voulu te mettre mal à l'aise devant ton père, je ne sais pas ce qui m'a prit."

Dit-en en la regardant dans les yeux avant de s'asseoir à côté d'elle. Il espérait que cela suffirait pour ne pas qu'elle lui en tienne rigueur. Mais il n'eut pas le temps de trop y réfléchir que le père revenait. Il décida d'en rajouter une couche.

"Et beh, on ne se refuse rien monsieur Villegas, cette demeure est sublime. Vous avez du connaître une sacré réussite dans votre vie, félicitations."

Toujours ce sourire mi chaleureux, mi provocateur, il maîtrisait l'art du compliment sarcastique. En effet, il avait décidé de faire une pause sur les rapprochements avec la fille, il fallait bien qu'il trouve autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Sam 14 Mai - 19:02


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Je sens le regard perçant de mon père chercher à détailler la moindre de mes réactions et je fronce les sourcils. Il est vraiment en train d'essayer de voir si je lui mens ? Putain, ce repas tourne à l'interrogatoire et je n'aime pas ça. Will est quelqu'un de sympa, beau gosse et qui plus est a ce côté mature qui sait parfaitement m'attirer. Je ne supporte pas les jeunes de mon âge, toujours en train de vous prendre pour une conne. Avoir le sens de l'humour est une chose, savoir le manier en est une autre ! La conversation perdurant, je finis par m'enfoncer dans ma chaise après m'être servit un verre de vin blanc. Il ne me fera pas réagir, quoiqu'il dise j'ai arrêté de suivre ses conseils quand mon ex s'est barré après avoir enquêté sur lui. Comment vouliez-vous que je prenne ses paroles avec intérêt désormais ? Le suivant des yeux lorsqu'il se lève pour partir en cuisine, je laisse l'alcool longer ma gorge et cette légère brûlure si agréable m'envahir. C'est d'ailleurs au même moment que le beau blond se décide à revenir et je l'observe s'installer à mes côtés. « Tu te sens plus léger ? » petit sourire qui en rajoute, il finit par s'excuser de son attitude et je penche la tête avant de la secouer. « Rien à voir c'est juste que... je m'attendais pas trop à ce.. rapprochement de ta part.. surtout aujourd'hui, à croire que tu provoques volontairement les lois de la nature.. mon père est une torche vivante, il est un peu trop.. méfiant.. » est-ce que le fait qu'il m'aie déstabilisée est vraiment une mauvaise chose ? Pas vraiment non, je ne pouvais nier le fait qu'il était bien foutu et que par conséquent, ne pas être attirée par lui était impossible. Je n'avais juste pas songé que avec notre différence d'âge, il puisse avoir ce style d'envie. Ou alors j'avais totalement mal compris ses intentions. « Tu veux du vin ? » tentant de détendre l'atmosphère, je lui montre les bouteilles sur la table alors que mon paternel revient avec le plat principal. Un truc maison et typiquement australien. Aux propos de Will, j'arrête de sniffer l'air et je porte mon attention sur mon père en lui faisant comprendre d'arrêter de se comporter comme un père hyper protecteur. Après un soupire, il finit par regarder Will en faisant le sourire le plus faux cul que je n'ai jamais eu l'occasion de voir sur son visage. « J'ai effectivement eu la chance de faire valoir mes talents à mon travail et d'arrêter les personnes qui se permettent des choses qu'ils ne devraient pas.. j'imagine que ça a permis de créer tout ce que ma fille et moi possédons désormais. Je ne compte pas m'arrêter là. » combat de coq bis, me pinçant les lèvres, je soupire et pose une main sur la cuisse de Will sous la table, que je tapote faiblement du genre 'bon courage'. « J'attaque, vous ne m'en voudrez pas hein.. » conversation détournée second round, me servant, je les laissent se débrouiller avec leurs assiettes, attendant simplement qu'ils soient servis avant de prendre ma fourchette. Cherchant le poivre des yeux, je finis par me lever en m'excusant à mon tour tandis que je pars le chercher dans la cuisine.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Dim 15 Mai - 21:58


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Will était déjà amusé à l'idée de venir passer ce repas chez son grand ennemi du moment. Mais à voir comment les choses tournaient déjà, il n'était que plus amusé encore. Pour la première fois depuis qu'il connaissait le père de Madi, c'est lui qui avait la main, qui était le dominant. Sa vengeance, il l'avait longuement préparée, ce n'en était que plus jouissif encore. De retour à table après son excursion aux toilettes, il eu la bonne surprise de voir que Madi était seule. Il ne put retenir un rire quand elle lui demanda si il se sentait plus léger. Cette fille était vraiment unique, c'était plus une question digne d'un de ses potes. C'est pour ça qu'il l'aimait beaucoup. Puis venant s'asseoir, il écouta la belle réagir à ses excuses. Il ne put s'empêcher de repartir dans la déconne.

"Oui, tu as raison Madi. Du coup, je vais éviter de réaliser ton rêve qui consiste à te faire l'amour sur cette table ici et maintenant."

La regardant intensément, Will ne parvint pas plus longtemps à se retenir de rire en voyant sa petite bouille. Malheureusement, ce moment fut vite interrompu par le retour du père. Répondant par l'affirmative à sa proposition d'avoir du vin, il la regarda faire. Le beau blond fut amusé de voir que le père de Madi se mettait à entrer dans son jeu en jouant au faux cul. On ne pouvait pas lui enlever qu'il aimait énormément sa fille pour se forcer à faire ça. Cela devait vraiment lui couter.

"Je vois que vous êtes un homme admirable monsieur Villegas. Notre ville gagne à avoir des hommes comme vous dans leur service d'ordre, le genre de personnes capables de coincer les vrais coupables et de ne pas commettre de graves erreurs judiciaires."

Et oui, si il voulait entrer dans le jeu de Will, il avait trouvé à qui parler. La façon dont il le regardait et ce sourire narquois sur son visage montrait bien à son interlocuteur qu'il maniait l'ironie et le sarcasme autant que possible. Il avait senti la main de la jolie blonde tapoter sur sa cuisse pour l'encourager. Cette main, il avait laissé ses doigts la rejoindre, et caresser sa peau de son poignet jusqu'au bout de ses doigts. Lui lançant un sourire, il lui laissa récupérer sa main pour pouvoir commencer à manger. Mais ça c'était avant que la belle ne s'éclipse chercher du poivre laissant les deux hommes face à face. Le père de Madi ne pu s'empêcher.

"Lache ma fille Johnson, c'est entre toi et moi, elle n'a rien à voir avec tout ça."

Mais Will, guère impressionné par le ton menaçant de son interlocuteur ne mit pas longtemps à répliquer.

"Tu me demande l'impossible la, elle est bien trop sexy. Et puis si tu savais ce qu'elle sait faire avec sa bouche. Bon dieu, elle est fabuleuse, ça me donne envie de la rejoindre."

Lança Will, un sourire, on ne peut plus provocateur. Bien sur, ils n'avaient jamais rien fait ensemble mais l'important c'était juste qu'il le croit. Il semblait bouillir, il avait plaqué ses mains sur la table, prêt à se lever mais il semblait tenter de se calmer.

"Tu attends quoi de moi au juste pour laisser ma fille tranquille au juste ?"

À cette phrase, un grand sourire s'afficha sur le visage du beau blond. Il savourait ce moment. Le père de Madi lui en faisait tellement baver depuis plusieurs mois que c'était réellement jouissif d'avoir inversé la tendance, au moins le temps de ce repas.

"À toi de voir. Soit tu arrête de me chercher la merde et je lâche ta fille, ou alors tu continue et la tu n'auras qu'à te préparer à voir ta fille devenir madame Johnson et voir tes petits enfants porter mon nom."

Bien sur il n'avait pas spécialement l'intention de faire sa vie avec Madi, mais encore une fois, l'important était que son père croit en sa provocation. Visiblement, c'en était trop, et d'un coup, monsieur Villegas se leva, prêt à en venir aux mains. Mais le moment du retour de Madisson avait sonné.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Dim 15 Mai - 23:29


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Me faire l'amour sur la table ? Je ne peux m'empêcher de rire face à cette pensée. Quoique l'idée pourrait ne pas être si déplaisante que ça si nous n'avions pas été chez mon père, cependant je me garde bien de le dire et je me contente ainsi de taper cette fois son épaule en soutenant doucement son regard. Il a un visage tellement expressif c'est presque inhumain et déloyal, non sérieusement quand il vous regarde comme ça c'est tellement difficile de rester de marbre, j'vous le dis moi, ce mec a parfaitement conscience de ses atouts et il sait en jouer exactement au bon moment. Je n'ai pas le temps d'en rajouter plus que le cuistot déboule. La petite crise de puissance éclatant chez mon père qui s'empresse de répondre aux questionnements de Will, j'en profite pour me servir, ayant bien sentit la main du beau blond se glisser sur la mienne suite à ma petite tape contre sa cuisse. Je ne cache pas que le geste, les petits rapprochements qu'il s'amuse à faire entre nous ne sont pas désagréables, mais quelle réaction je suis supposée avoir, surtout face à la personne qui le voit comme un étranger criminel ? C'est donc après un dernier œil vers eux que je me rend dans la cuisine, ignorant totalement que les hostilités ont repris à un niveau qui m'était totalement inconnu.

Fouillant dans les placards, je ne met pas longtemps à trouver ce qui m'a amenée et ma curiosité me pousse à aller voir le dessert dans le frigo, leur laissant davantage de temps ensemble bien malgré moi. Gâteau au chocolat et crème anglaise, il sait comment me prendre par les sentiments. Dans un grand sourire, je les rejoins finalement dans la salle à manger quand je vois mon père debout et le visage crispé. Oh putain ils ne vont pas se cogner dessus quand même si ? Ouvrant la bouche mon air joyeux a disparu, et je me fais petite, m'approchant délicatement de la table et par la même occasion de ma place. « Qui va porter les petits enfants de qui ? » lâchais-je nerveusement, montrant que j'avais juste entendu ce bout de phrase et pensant détendre l'atmosphère, je vois les poings de mon père se serrer alors qu'il fixe Will d'un air assassin. Je le connais, il n'est jamais colérique sans raison. Les deux hommes se faisant face, je pose brutalement le poivre sur la table dans un bruit de folie. « OH ! Ça suffit là ! Ce serait trop demander de passer un repas calme et posé avec des personnes de bon poil ? J'ai vu assez de casse couille comme ça pour la nuit alors si ça le fait pas on en reste là ! » se pinçant l'arrête du nez, mon paternel pousse un violent soupir et se rassoit en disant que ce n'était qu'un mal entendu, chacun commençant à manger dans un silence de plomb. Après quelques minutes, je décide de prendre la parole pour briser la glace. « C'est très bon comme toujours.. t'as rien perdu niveau cuisine.. » sous-entendant que niveau sociabilité ce n'était pas trop ça mais il n'y avait que lui qui pouvait comprendre. « Will est Quaterback au fait, un sportif... ce n'est pas toi qui voulait devenir pro à une époque ? » j'essaye de combler les blanc mais ce n'est pas gagner, mon père se contentant de hocher la tête en répondant qu'on ne faisait pas tous les envies qu'on avait eu petit. Ok. Mon verre en main, j'avais commencé à en boire une gorgée et à la réponse de mon père je le bois cul sec avant de poser mes doigts sur la bouteille que je saisis pour me resservir. Ouais, j'en avais besoin là.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Lun 16 Mai - 0:25


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Will avait eu du culot de dire à Madi qu'il devait renoncer à lui faire l'amour sur cette table. Elle aurait pu s'emporter, le gifler et tout son stratagème aurait été réduit à néant. Mais il connaissait bien la jolie blonde maintenant, et ils avaient tellement l'habitude de dire des conneries ensemble que c'était passé tout seul. Alors qu'elle le tapait l'épaule, ils rigolaient tout les deux. Et vu le regard qu'il pouvait capter dans les yeux de Madi, elle ne semblait pas forcément réfractaire à l'idée si il avait été sérieux. Bien sur, impossible d'en être sur, mais c'était sa conviction. Tant mieux, il n'était pas contre le fait que ça arrive aujourd'hui. Bien sur pas sur cette table mais la maison était grande. En tout cas, il adorait jouer ce jeu des petits rapprochements avec elle comme ce moment ou il caressa sa main sensuellement. Cela lui faisait des montées d'adrénaline et il adorait ça. Quand elle quittait la pièce pour aller chercher son poivre, il ne se priva d'ailleurs pas de reluquer son derrière pour son plaisir, mais aussi pour que le père de Madi le voit.

Pendant l'absence de la jolie blonde, Will avait mit le paquet pour faire exploser mister Villegas et il avait bien réussi. Il avait foutu la merde dans sa vie et la vengeance était un plat qui se mangeait froid chez lui. Lorsque Madi revint, son père était debout, vert de rage, les poings serrés alors que Will était assis, détendu et souriant. Elle devait être perdue à voir ça. Le beau blond ne capta même pas sa question tellement il était happé par la situation. Il fut sorti de ses pensées par le cri de Madi et le bruit du poivre sur la table. Évidemment, Will pas plus que mister Villegas ne répondit à la belle. Le moins que l'on puisse dire c'est que c'était elle la boss ici. En même temps, Will se voyait mal dire que c'était de la faute de son interlocuteur tel un gamin de trois ans. Regardant sa belle rejoindre la chaise, le beau blond resta silencieux en écoutant le père dire que ce n'était qu'un malentendu et il commença à manger. Lançant que c'était délicieux, il continua son assiette. Son attention fut capté par la voix cristalline de la jolie blonde qui vint parler de la carrière de Will à son père. Il adorait quand elle le mettait en valeur comme ça. Il lui lança son plus beau sourire en entendant ça. Il fit même un petit mouvement de fesse pour rapprocher sa chaise de celle de Madi et coller sa jambe à la sienne l'air de rien. La voyant enchaîner les verres, il fallait qu'il la sorte de la et qu'il délaisse un peu sa gueguerre avec le père de Madi.

"Si cela ne dérange pas ton père, j'adorerai que tu me fasse visiter cette demeure ou tu as grandi."

Lui lança-t-il dans un beau sourire. Et de préférence entre le plat qui se terminait et le dessert, histoire de se faire une petite pause rien que tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Lun 16 Mai - 1:01


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Je ne sais pas quoi penser de ce repas, le silence de plomb qui se met soudainement à régner dans la pièce me stresse et rien n'y fait. Hormis peut-être ce délicieux vin blanc avec qui je ne vais certainement pas tarder à discuter, il sera certainement mon ami le plus précieux pour la suite. Je ne sais pas, je me faisais une joie de ce moment et mon père ne fait aucun effort, ça ne lui ressemble pas, je ne comprend même pas ce qui lui prend mais c'est comme ça et je dois bien composer avec, je n'ai définitivement pas le choix. Lorsque je parle de la carrière de Will, je sens son sourire et son regard se poser sur moi tandis qu'il approche discrètement sa chaise de moi, sa jambe se collant à la mienne si bien que je me pince les lèvres en portant un air amusé sur le beau blond. Décidément, je ne sais pas à quoi il joue mais il joue, je suis larguée là tout de suite, c'est un déjeuner pleins de rebondissements en fait, si j'avais pu être prévenue à l'avance je me serais pointée avec un casque et un plastron, histoire de me protéger des attaques venues d'ailleurs. Redressant ma jambe qui se frotte volontairement à la sienne, je penche la tête tout en trempant à nouveau mes lèvres dans mon vin. Ouais j'vais passer pour une alcoolo à la vitesse ou ça va mais je suis certaine que le malaise est palpable et d'ailleurs lorsque la question du jeune homme rompt l'ambiance pesante, mon père acquiesce d'un signe de tête. Nous avions terminé autant faire une petite pause et bien rapidement, il fait mine de devoir prendre un appel sur son portable, partant alors de la salle à manger et je me tourne ainsi vers le Quaterback dans un petit sourire. « Allé, je vais t'accorder ce plaisir comme ça tu pourras voir mes nounours, tu vas voir tu vas kiffer ils sont trop cute, tu vas être jaloux ! » me levant j'attrape sa main dans la foulée alors que je lui propose vaguement une présentation du rez-de-chaussée mais entre nous je préfère le mener à l'étage afin de ne pas rester proche de mon père. Je lui ai sous-entendu une visite de ma chambre oui, il n'a pas rêvé, mais c'était fait innocemment, comme toujours. Grimpant ainsi l'escalier en le trainant avec moi, j'ai une moue alors que je me tourne vers lui une fois dans le pallier qui mène aux différentes pièces. Un dernier escalier menant un peu plus haut au grenier que mon père et moi avions emménagé. « Bien quelle porte veux-tu ouvrir en premier ? Ne te trompe pas, certaines explosent.. » prenant les choses avec humour comme toujours, c'était un peu ma barrière de défense : l'humour, ça m'évitait de penser et de m'inquiéter pour tout et n'importe quoi. La maison est immense, chaque chambre possède sa propre salle de bain, bref, on pouvait largement sentir qu'à une époque, beaucoup de monde vivait là, ça faisait un sacré vide depuis les départs de chacun. « Qu'est-ce qui s'est passé tout à l'heure quand j'étais dans la cuisine ? » évitant son regard je feins l'indifférence, faisant comme si la réponse m'importait peu mais au fond j'aimerais bien comprendre.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Lun 16 Mai - 1:59


[quote="Madisson L. Villegas"]
Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Ce repas était décidément meilleur que dans les rêves les plus fous de Will. Non seulement il était parvenu assez facilement à rendre fou le père de Madi mais en plus, il se rapprochait lentement mais surement d'elle. Il aurait pu quitter cette demeure maintenant qu'il aurait quasiment réalisé tout ce qu'il voulait pour aujourd'hui. Mais si on pouvait pousser le rapprochement avec le jolie blonde encore plus loin, il n'allait pas se priver. Il s'était volontairement rapproché d'elle pour coller sa jambe et voila que Madi se montrait réceptive en la bougeant un peu contre la sienne. Il adorait sentir ça, si bien qu'en attendant sa réponse à sa proposition, il posa sa main sur sa jambe pour venir caresser sa cuisse avec douceur. Il lui lançait son plus beau sourire pour agrémenter cette légère caresse invisible du père. Il s'en désintéressait complètement désormais, le message qu'il était venu lui faire passer avait bien été passé. La réponse était positive et le père de Madi s'éclipsa puisqu'il semblait recevoir un appel. Il ne pu s'empêcher de rire quand il entendit la jolie blonde s'exprimer.

J'en doute pas, tu vas me faire rêver je le sens."

PAs vraiment le temps de continuer à discuter que la belle attrapa la main qui était sur sa cuisse pour l'entraîner dans la maison. Une brève présentation du rez de chaussé, il est vrai pas forcément passionnant, ils montèrent à l'étage. Will liait ses doigts aux siens et ils approchaient, mais dans la main, d'un grand couloir bardé de plusieurs portes. Laché au milieu du couloir, Will devait maintenant choisir une porte pour obéir à sa belle. Optant pour la première porte qu'il vit, il pénétra avec Madi dans une chambre de jeune femme, d'adolescente.

"C'était ta chambre ?"

Il n'avait guère de doute sur la réponse mais il préférait demander alors que la jolie blonde le questionna sur les événements qui s'étaient déroulé en bas en son absence. Évidemment, il ne pouvait pas lui dire la vérité. Il s'adossa contre un mur et prit les mains de Madi dans les siennes, la regardant intensément dans les yeux.

"Disons que ton père m'a clairement fait comprendre qu'il vaudrait mieux que je ne reste pas longtemps dans ta vie. Et moi je lui ai fait comprendre tout aussi clairement qu'il n'avait pas à décider de ça. Je suis désolé. Mais n'en veux pas à ton père. Je sens un grand amour entre vous et je n'ai aucun droit de gacher ça, il ne veut que ton bien. En tout cas, il a vraiment l'air de croire qu'on est ensemble."

Finit-il continuant de lui lancer ce regard de braise. Ce visage, ce corps, cette fille telle qu'elle est lui donnait décidément une sacré envie de faire des bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Lun 16 Mai - 18:07


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Le faire rêver à coup de peluche, vous imaginez la scène ? Non parce que moi très bien je vous avoue. À une époque j'étais une vraie ferrue de ces petites choses, je crois que ça compensait le fait que mon père n'ai jamais accepté que nous ayons un chien. C'était tout aussi doux et à câliner ça marchait bien aussi. Une fois donc à l'étage, je l'ai sentie mêler ses doigts aux miens et je l'ai laissé faire avant qu'il ne se décide sur la première pièce à ouvrir. C'est d'ailleurs avec amusement que je me suis approchée après lui avoir lancé ma question. Je ne sais pas trop si je veux entendre la réponse. Mon père était dans un tel état, je ne l'avais encore jamais vu comme ça, même lorsque je lui présentais mes petits amis, non là je ne comprenais pas vraiment. « Oui c'était ma chambre, à croire que tu as du flaire en fait ! » amusée, j'observe la pièce un instant, les souvenirs montant rapidement. Ça va heureusement que j'avais laissé la déco assez soft parce que sinon ça aurait été la cata. Quoique non en fait, si la plupart des nanas ont honte de montrer leur chambre d'ado, moi je m'en fous, le principal c'est ce que la personne est devenue, pas ce qu'elle était. Puis c'est marrant de voir les contrastes. S'adossant finalement contre le mur, je le sens prendre mes mains et son geste m'attire légèrement vers lui tandis que je viens soutenir son regard silencieusement. Soupirant, je hausse les épaules. « Il a tendance à voir le mal partout avec son boulot.. je ne peux pas lui en vouloir je sais que son côté protecteur est dû au fait qu'il se fait pas mal d'ennemi et il a peur que ça se répercute sur moi... mais il a besoin de comprendre que je suis une grande fille et que je sais me défendre par moi même. Après tout je tiens une boite de nuit qui a sa partie striptease. Je ne suis plus une gamine même si j'en ai l'âge.. » haussant les épaules, je penche la tête tout en le fixant. Ça y'est, il recommence avec sa tête de Sexy Quaterback. Il le fait exprès vous croyez ou c'est si naturel qu'il ne s'en rend même plus compte ? Mes yeux dérivant vaguement sur ses lèvres, j'ai un moment de flottement alors qu'un petit blanc s'installe avant que je ne décide de réagir. « Enfin.. voilà... » me pinçant les lèvres je détourne difficilement mon regard de lui avant de me rendre compte que j'ai toujours mes mains dans les siennes. Alors ça c'était la phrase du siècle pour combler un blanc, je venais de me dépasser. Il me laisse sans voix et en plus je ne trouve pas une connerie à dire. Hm, c'est moi ou ça devient... 'tendu' d'un seul coup ? Je ne saurais juste pas vous dire quelle genre de tension me vient en tête. C'est tellement rare que quelqu'un me 'clou le bec' d'un regard. Pas de la gêne non, il m'en fallait un peu plus surtout quand mon paternel n'était pas dans les parages.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Lun 16 Mai - 20:03


@Madisson L. Villegas a écrit:
Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Enfin présents à l'étage, les deux interlocuteurs ne se lachaient pas la main. Il se passait clairement quelque chose de particulier entre eux et Will devenait de plus en plus persuadé qu'elle était réactive à ses charmes. De son côté, ce n'était pas un secret, il la désirait de tout son être depuis très longtemps, et depuis qu'il s'était expliqué avec le père de Madi, plus rien ne l'empêchait de passer à l'acte. Entré dans le jeu de la jolie blonde, il mit la main immédiatement sur son ancienne chambre. Il ne pu s'empêcher de rire en voyant sa réaction et lui fit un regard l'air de dire "qu'est-ce que tu crois ?" lorsqu'elle lui dit qu'il avait du flair. Mais le moment était venu de trouver quelque chose à lui dire pour expliquer l'épisode de tension avec son père. Il s'adossait contre le mur et prenait les mains de sa belle dans les siennes et confia son mensonge qui n'en était pas vraiment un. Il lui cachait juste le fait que lui et son père se connaissaient d'avant. Madi lui répond, il acquiesce, mais ne dit rien, se contentant de la dévorer du regard.

Elle essaie de briser le blanc ce qui fait sourire Will. Ses mains si libèrent de celles de Madi puis remontent lentement, sensuellement sur ses poignets puis le long de ses bras avant de glisser contre son cou. Il la tire un peu vers lui toujours avec ce sourire et chuchote presque que contre ses lèvres.

"Ton père avait tellement l'air persuadé qu'on est ensemble que ce serait dommage de lui donner tort, tu ne crois pas ?"

Dit-il avant de briser la dernière distance entre eux et de venir déposer avec douceur ses lèvres sur les siennes pour un premier baiser magique. Sa main glissa alors dans ses cheveux alors que ses lèvres s'ouvraient et ce baiser devenait instantanément plus chaud, plus torride.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Lun 16 Mai - 20:30


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Je sais pas en temps normal je ne me braque pas et je me contente de rigoler aux réactions de mon père, seulement aujourd'hui ça a tendance à me taper sur les nerfs. Je ne comprend pas ce qui l'a poussé à réagir aussi fortement et même si les explications du beau blond me paraissent amplement suffisantes, il y a tout de même une part d'ombre qui me laisse perplexe. Il y a protéger et étouffer et là ce midi il se la joue tout sauf protecteur. Bon toujours est-il que le jeune homme ne s'est pas barré en courant malgré ce caractère musclé et parfois un peu couillon sur les bords, alors ça me ravie. C'est mon père oui, sauf qu'il interfère un peu trop dans mes relations. Quel quelles soient d'ailleurs. Il fallait toujours qu'il se fasse des films et des illusions sur tout un tas de trucs.

Mon regard braqué sur lui, ma tentative pour briser le silence que j'ai moi même créé n'est pas spécialement réussi, enfin je ne sais pas trop, je me sens juste... songeuse. Ouais on va appeler ça comme ça. Il m'avait tellement envoyer des signaux de fumée étranges depuis qu'on étaient arrivés que ça m'avait interloquée, sans doute un peu trop pour quelqu'un supposément pas intéressée. Je ne suis pas une fille facile mais ça ne m'empêche pas d'aller voir à d'autre à gauche quand l'envie m'en prend. Mon esprit se centrant à nouveau sur lui et non sur mes divagations, je laisse ses mains se faire leur chemin doucement mais sûrement le long de mes poignets puis de mes bras. Se logeant finalement dans mon cou, il m'attire à lui avec ce sourire dont il a le secret et je le heurte délicatement, j'ai dans un petit sourire. Ses paroles m'amuse et je plisse les yeux d'un faux air plein de jugement. « En fait c'est ça.. tu as tout prévu depuis le début de la matinée si ça se trouve.. » le regardant combler finalement le peu de distance qui restait entre nous, quand ses lèvres se posent sur les miennes, je ne met pas longtemps avant de venir prolonger le baiser, ma propre main venant se poser dans sa nuque. J'aurais presque tendance à dire que ça va faire depuis qu'on se connait que j'ai envie de ce rapprochement, après bon, n'étant pas une extravertie extrême qui drague tout ce qui bouge, j'avais finis par me dire que l'amitié me convenait amplement, puis avec son statut, les nanas à ses pieds il devait en avoir un stock alors le fait qu'il fasse le premier pas m'empêchait de me sentir coupable. Il le décidait, il le faisait, point. Je n'avais pas l'air de la fille accroc qui se jetait sur lui sans penser à lui. Le baiser se faisant ainsi plus langoureux, je plaque mon corps davantage au sien, le collant par la même occasion contre son mur et j'ai un petit sourire. « Tu cherches définitivement les problèmes.. » soufflais-je non loin de son visage alors que ma main avait finit par remonter à sa joue que je caresse du bout des doigts. « .. mais c'est loin de me déplaire, au moins ça prouve que mon père n'a pas une influence totalement néfaste.. ou alors que tu as un bon caractère de merde.. ce qui pourrait justifier que je te laisse faire... » me mordant la lèvre, je laisse finalement mes mains glisser le long de son torse tandis que je finis par reprendre le baiser que j'avais un peu laissé en plan afin de commencer à déboutonner innocemment sa chemise, lentement mais assurément, lâchant entre deux reprises de souffle. « Je te sens.. à l'étroit dedans depuis tout à l'heure... je me dis que ça te soulagerais... » un brin provocatrice, je continue dans ma lancée, les boutons sautant un à un avant que je n'en écarte les pans pour laisser mes doigts se poser directement contre sa peau.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Lun 16 Mai - 21:43


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
L'essentiel était fait, la version de Will avait suffisamment convaincu la jolie blonde pour ne pas s'épancher sur le sujet. Et tant mieux parce que Will avait d'autre projets pour elle que de longuement parler de ça et risquer de gacher leur beau moment. De toute façon, il ne lui avait pas vraiment laissé le temps d'en rajouter puisque ses mains s'étaient faites baladeuses avant de prendre ses lèvres tendrement mais aussi de plus en plus intensément. À vrai dire, il avait toujours eu envie de faire ça. Le corps de cette fille que l'on pouvait deviner sous ses vêtements le rendait dingue et associé à sa petite bouille mignonne, il avait vraiment du mal à se retenir. Il avait tenu déjà plusieurs semaines, il était désormais temps d'arrêter. Il dut se retenir de rire par contre quand la belle lui lança qu'il avait peut être tout prévu depuis le matin finalement. Elle ne croyait pas si bien dire finalement. Mais elle ne devait rien en savoir. Tout se passait si bien pour l'instant que Will ferait tout ce qu'il faudrait pour que cela continue.

C'était jouissif de sentir qu'il n'avait plus besoin de la tenir de ses mains pour que le baiser continue voire aille bien plus loin. Leurs langues s'accordaient si bien qu'il serait criminel de les séparer. Il sentait le corps de rêve de Madi se coller au sien alors que les mains de Will descendaient sur les hanches puis les fesses de la jolie blonde et ainsi bien plaquer son bas ventre contre son sexe qui prenait inévitablement de l'ampleur. Le baiser prenait une petite pause alors que nos deux effrontés échangeaient quelques mots.

"Un problème comme ça, j'en voudrais tout les jours, tu as peut être raison, je dois aimer ça."

Dit-il se permettant un petit rire alors que le baiser reprenait de plus belle pendant que sa chemise était de moins en moins tenue. Inévitablement, tout les boutons devinrent rapidement totalement inutiles et sa chemise s'ouvrit. Il ne pu s'empêcher de sourire envoyant sa douce se sentir obligée de se justifier.

"Pour être tout à fait honnête, ce n'est pas l'endroit ou je me sens le plus à l'étroit la tout de suite. Mais tu as bien fait."


Si elle cherchait la provocation, elle avait trouvé à qui parler. Quand il voyait à quel point c'était bon de la sentir lui caresser la peau de son torse, il avait hâte de sentir autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Lun 16 Mai - 22:03


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Je n'ose même pas imaginer ce qui ce serait passé si mon cerveau c'était braqué comme il le faisait en général quand quelque chose lui paraissait louche, et que j'avais commencé à chercher la petite bête. Même si d'un côté je ne voyais pas trop ce qui pousserait Will à me mentir alors c'était certainement ce qui faisait que j'étais si naïve aujourd'hui. Une gueule d'ange si si je vous jure. Le baiser se fait chaud et endiablé alors que mon corps se presse inévitablement contre le sien, bien aidé par ses mains contre mes fesses qui me maintiennent contre son bassin. Je sens déjà son entre jambe réagir à cette simple proximité et c'est bien loin de me déplaire, si bien que ma main glisse lentement contre son torse tout en lui retirant cette vilaine chemise étroite. « Si tu aimes les problèmes ça nous fait encore un point en commun ! » de toute évidence je ne devais pas être très nette pour m'amuser à jouer à ça avec lui, dans cette pièce et ici, juste au-dessus d'un père qui avait très certainement déjà envie de le tuer à coup de fusil à pompe. Je devrais me faire un minimum discrète. Sinon... je ne sais pas qui allait mourir en premier. « Qu'est-ce que je ne ferais pas pour t'aider.. » une moue plus tard, je le fixe tout en restant contre lui tandis que mes doigts s'affairent contre son jean que je me contente d'ouvrir avant de l'embrasser à nouveau. Nous faisant finalement reculer jusqu'à mon ancien lit sans rompre le baiser, je l'incite à m'emboiter le pas par les bords de son jean ouvert, alors qu'avec amusement, je me laisse enfin tomber sur le matelas tout en l'attirant sur moi, entre mes cuisses. Ma langue se mêlant ainsi à la sienne, je soupire contre ses lèvres tandis que mes mains finissent par trouver leur chemin tranquillement jusqu'à ses fesses, sous son jean, rencontrant ainsi le tissu de son sous-vêtement. Je sens cette envie camouflée depuis plusieurs semaines commencer à prendre le dessus sur ma raison et entre nous c'est particulièrement excitant. Bon dieu et si mon père finissait par débouler car ils nous trouvent trop long ou qu'il veut nous avoir à l'oeil ? Manquerait plus que ça tient. Cependant, ça ne m'empêche pas de poursuivre la découverte de son corps alors que mes jambes le garde bien contre moi.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Mar 17 Mai - 1:55


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Will avait toujours imaginé que ce serait torride si il se passait quelque chose avec Madi. Il ne savait pas pourquoi il se faisait cette idée d'elle surtout qu'elle était tout sauf vulgaire, séductrice et du genre à s'envoyer des tas de mecs. Mais justement, il avait cru déceler des braises en elle qu'il avait toujours eu envie de raviver. Et être dans cette chambre, ou elle avait connu ses premiers émois, probablement ses premières fois en beaucoup de choses, surtout avec d'autres mecs, ça l'excitait quelque part et il n'avait pas l'intention de sortir de cette pièce avant d'avoir consommé son désir pour cette blonde incendiaire.

Alors que sa chemise tombait au sol, il avait une pensée pour le père de Madi. Il devait avouer que cela ne lui déplairait pas si le vieux venait les rejoindre. Il verrait ainsi que ce n'était pas des paroles en l'air tout à l'heure et qu'il n'avait pas l'intention d'attendre pour mettre ses menaces à exécution. Il se sentait tiré vers l'avant et pour cause, la jolie blonde lui avait ouvert le jean et le tirait vers le lit sur lequel elle s'écroula rapidement suivi par son nouvel amant. Le baiser ne s'en trouvait pas changé pour autant, toujours aussi chaud, langoureux et torride. D'un mouvement de jambes, il se délesta de son jean se retrouvant simplement en boxer sur Madi. Alors qu'il sent ses mains sur ses fesses, Will se met à mimer une véritable pénétration, toujours empêchée par leur vêtements. Mais ses mouvements ne sont pas faux. Il se frotte à elle doucement, sensuellement, la percutant de plus en plus fort avant de stopper le baiser.

"Désolé mais je suis toujours à l'étroit, voire même encore plus que tout à l'heure."

Le regard malicieux, il fit en sorte de basculer sur le dos, faisant valser Madi sans difficulté pour qu'elle se retrouve sur le corps quasiment nu du beau sportif.
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Mar 17 Mai - 11:54


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
C'est étonnant de me retrouver ici avec lui mais c'est loin de me déplaire. Il s'est passé pas mal de chose dans cette pièce, le nombre de fois ou j'ai provoqué mon père en ramenant mes petits copains de l'époque ou tout simplement un coup d'un soir en guise de réponse d'une ado rebelle. Oui parce que j'étais une vraie emmerdeuse, c'est peut-être aussi ce qui rendait ma relation avec mon père aussi spéciale. Je n'avais pas toujours été si calme et posée, haheum, entre guillemts. À la mort de ma mère j'avais un peu pété les plombs et arriver à LA quand on est instable côté émotions, ce n'est pas toujours si évident. Will est canon, il sait me faire marrer et ne pas se braquer quand je le provoque, en sommes c'est un peu le mec parfait. Si ma mère m'entendait penser elle me rappellerait également qu'il était beaucoup plus âgé que moi mais après tout, ne dit-on pas que l'âge rend moins con ? Sans doute, enfin, ça, je n'en n'ai encore jamais eu la preuve. L'ayant donc entraîné jusqu'à mon lit, je le colle à moi alors qu'il se libère de son jean en gigotant au-dessus de moi. Un petit sourire orne mon visage alors que le baiser se fait toujours plus fiévreux, pas décidé à me séparer de ses lèvres. Entre nous, j'adore déjà ça, je ne peux le nier, et lorsqu'il commence à se frotter à moi, mimant quasiment des pénétrations contre mon bassin, je me cambre contre lui dans un long soupire d'envie que je ne peux contenir. Mes mains longeant son dos, mon souffle se fait court, et tandis qu'il finit par rompre son baiser, il trouve encore moyen de me provoquer avec sa phrase. Me pinçant les lèvres dans un petit rire amusé, ma main contre sa joue glisse lentement contre son épaule. « Je veux bien te croire, je te sens particulièrement dur là dedans.. » répondant à son air malicieux par le même regard, le geste accompagne la parole alors que ma main vient bifurquer rapidement et brièvement contre son entre jambe que je frôle de ma paume. Le beau blond prenant finalement les reines, je le sens me redresser tout en venant s'allonger et je me retrouve ainsi sur lui à califourchon alors que je retire lentement mon haut que je jette un peu plus loin. Me penchant dans un sourire, je dépose des baisers dans son cou, toujours plus sensuellement, tandis que je me met à jouer en me frottant à mon tour contre lui. Sa bosse que je sens bien se presser contre le tissu de mon jean que je ne tarde pas à retirer histoire d'être plus à l'aise. Désormais en sous vêtement, je capture con visage entre mes mains pour reprendre ses lèvres avec passion alors que volontairement je poursuis mon jeu en lui rendant la monnaie de sa pièce en me pressant d'avantage à lui. La chaleur monte en moi c'est un fait et si je le torture j'en fais de même avec moi. Si bien qu'après quelques secondes, je décolle légèrement mon corps du sien afin de laisser ma main retrouver son membre, glissant mes doigts dans son boxer pour venir le caresser directement. « C'est vrai... que... c'est un peu étriqué... » concluais-je ainsi entre de longs baisers.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Mar 17 Mai - 18:45


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Will en avait assez de tourner autour du pot. Il avait envie de coucher avec Madisson depuis le premier jour et il avait décidé qu'il était temps de l'assumer. Il avait prit tout les risques pour que ça arrive. Il l'avait ouvertement dragué et mit tout ce qu'il avait pour réussir. Il aurait tout à fait pu se prendre un rateau et passer pour un gugusse de 32 ans qui se fait jeter par une gamine de vingt ans. Mais finalement, il intéressait encore puisque la jolie blonde avait craqué. Après tout, il n'était pas peut être pas le seul à être travaillé par cette envie depuis le début. Les premiers baisers se faisaient prometteurs alors que Will se retrouvait en sous vêtements sur sa future amante. Il se plaisait à lui donner un avant gout de ce qu'il pouvait donner quand il n'y aurait plus du tout de vêtements. Et sa belle avait l'air d'apprécier alors qu'ils continuaient de s'embrasser pour l'éternité.

"Si seulement c'était la première fois que tu me met dans cet état."

Souffla-t-il dans son oreille lui faisant la confidence qu'elle l'excitait depuis longtemps comme ça l'air de rien. Finalement, il retournait la situation facilement, retrouvant sa belle sur lui. Il a réellement des étoiles dans les yeux lorsqu'elle retire son haut. Ce qu'il voit est une des plus belles choses qui lui ait été donné de voir. Elle a un corps vraiment encore plus incroyable que ce qu'il pensait. Alors qu'elle se penche sur lui, Will ne peut se retenir et se jette sur la fermeture de son soutif qu'il dégraffe pour s'en débarrasser. Le beau blond est en train de devenir fou sous les ondulations de bassin de Madi, surtout quand elle enlève son pantalon. Il prend ses fesses avec violence entre ses mains pour l'encourager, comme si ils étaient déjà l'un dans l'autre. Il la regarde avec appétit alors qu'il la voit se décoller un peu pour glisser enfin sa main dans son boxer. Il la laisse faire dans un soupir de plaisir alors qu'il enlève immédiatement le dernier bout de tissu habillant encore son corps. Elle est toute jeune et pourtant si douée pour lui faire perdre la tête. Cela dit, il est bien décidé à lui montrer qu'avec son expérience, il saura la faire jouir sans même la prendre. Il fait alors appel à toute sa puissance et la poussa violemment sur le côté ne tardant pas à la rejoindre. Son regard avait changé, il était affamé, coquin, limite pervers. Il vint perdre sa bouche dans son cou alors que ses doigts entraient sans se faire prier sous le tissu entre ses cuisses. Pendant ce temps, ses baisers descendaient sur sa poitrine qu'il vint littéralement consommer avec envie. Il les couvraient de baisers, prenait ses tétons entre ses lèvres et laissait sa langue jouer avec. Dans le même temps son index et son majeur se frayaient un chemin venant triturer avec envie son petit bouton de plaisir.  
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Mar 17 Mai - 19:33


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Apprendre que ce n'est pas la première fois que je le met dans cet état et ce, sans même le savoir est loin d'être une chose dont je vais me plaindre, au contraire même. J'aime le savoir et j'aime avoir eu cet effet sur lui autant par le passé que dans l'immédiat. C'est agréable et je ne manquerais pas de le lui rappeler régulièrement. Amusée, je continue donc de laisser ma main caresser son membre toujours sous la barrière de tissu que son boxer m'imposait, titillant son bout quelques secondes tandis que je mordille la peau de son cou contre lequel mes lèvres ont finalement trouvé refuge. Ses mains contre mes fesses me plaque toujours un peu plus contre lui et ça me confirme encore plus l'idée que l'envie est aussi forte chez lui que chez moi. « Confidence pour confidence, tu me fais rêver depuis un moment.. » malicieuse, un sourire orne mon visage mais il ne peut le voir alors que mes lèvres remontent lentement contre sa mâchoire et avant que je n'ai pu comprendre ce qui se passait, il finit par me tourner à nouveau brusquement. Son dernier vêtement dégagé, je porte mon attention sur lui en me redressant sur mes coudes un instant afin de soutenir son regard. J'dois reconnaître que c'est beau de le voir comme ça, ce regard coquin, gourmand lui va si bien que j'aurais eu du mal à croire qu'il ai pu avoir un regard encore plus intense que jusqu'à présent. L'accueillant ainsi à nouveau entre mes cuisses, je sens son visage partir contre mon cou et je finis par m'allonger totalement dans un soupire. La respiration saccadée, je sens ses baisers parcourir ma peau et descendre lentement, trouvant rapidement le chemin jusqu'à ma poitrine dont les pointes se dressent sans mal sous ses assauts. Sa langue, sa bouche... putain il me rend toute chose en peu de temps, c'est le moins que je puisse dire. Ma main dans ses cheveux, je me tortille faiblement tandis que sa main vient trouver refuge entre mes cuisses.­ Lorsque ses doigts se faufilent enfin contre mon intimité, un gémissement ne peut s'empêcher de quitter ma bouche. Presque un soulagement en fait, les fourmillements se faisant violent dans mon bas ventre, je savoure ses caresses et chacun de ses baisers qui longent mon corps. « Humm... t'es motivé dis donc.. » mon bassin se collant bien contre sa main, je suis brûlante et le mot est faible, le beau blond m'humidifiant bien rapidement.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Mar 17 Mai - 22:10


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Dans sa petite tête qui avait tout prévu, Will n'avait pas imaginé coucher avec Madi si vite. Il imaginait juste se rapprocher un peu, échanger un baiser pourquoi pas, et finalement descendre finir le repas. Mais tout avait été tellement vite que les deux protagonistes étaient maintenant quasiment nus sur le lit d'adolescente de la jolie blonde. Tant pis, le dessert attendra. Il n'y avait plus qu'à espérer pour elle que son père ne vienne pas les chercher et attende patiemment. Oui pour elle, car de son côté, Will serait bien amusé que son père les surprenne en pleine action. Cela ne donnerait que plus de valeur à ce qu'il lui avait dit en l'absence de Madi. Sentir ses doigts glisser sur son membre sont de toute façon une sensation qu'il ne pourra guère se passer. Il laisse un sourire envahir son visage en entendant la confidence de sa partenaire avant de prendre le contrôle des débats tout en puissance.

Will avait littéralement fait valser Madi sur ce coup la, c'était logique avec son poids plume entre les mains d'un homme de la force de Will. Dans cette position, ils se défient du regard alors que Madi est véritablement irrésistible ainsi quasiment nue redressée sur ses coudes, il la prendrait toute la journée, ou elle veut quand elle veut si il pouvait. Bien décidé à parcourir toutes les parcelles de son corps, Will descend lentement mais surement avant de s'occuper de sa poitrine. Sentir ses tétons durcir sous sa langue est véritablement jouissif et l'encourage à continuer. Sa main ne lui laissa pas vraiment de répit non plus s'amusant à jouer avec son clitoris déjà tout humide.

"Pourtant, tu n'as encore rien vu !"

Lança-t-il un air de défi fixé sur ses visage. Une menace qu'il compte mettre immédiatement à exécution puisqu'il quitte maintenant sa belle et douce poitrine pour venir caresser et embrasser longuement son ventre plat. Will vient lui lancer le regard le plus coquin du monde alors qu'il vient lui enlever son dernier bout de tissu littéralement avec les dents se retenant de rire de la situation. Sans plus attendre et après lui avait lancé un dernier regard, il laissa sa tête plonger entre ses cuisses. Sa langue vorace vient s'occuper de son clitoris du mieux qu'il puisse faire, le coinçant entre ses dents pour le percuter de sa langue à un rythme effréné alors que deux de ses doigts viennent se glisser en elle, entrant totalement et allant et venant sur le même rythme que sa langue. La oui, il était motivé !
Revenir en haut Aller en bas
pseudo : lolize
Messages : 641
Age du perso : 23 ans
taff : patronne de l'Exodus, THE boite de nuit/strip de LA, fille du directeur du FBI.
Côté coeur : personne à l'horizon.
avatar
✉ identity card ✉
Jedi be careful.

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   Mar 17 Mai - 22:48


Okay now, we can move on #WILLISSON
Madisson Villegas & Will Johnson
Certes, le baiser aurait pu être suffisant, le soucis c'est que des lors que mes lèvres ont trouvé les siennes, j'ai tout de suite su que mon corps allait en réclamer plus. Je contenais l'idée depuis tellement longtemps que le simple fait qu'il me donne presque l'accord avait été juste le petit déclic nécessaire. J'en oubliais mon père, je sais que c'est une connerie monumentale car si ils nous rodaient il était simplement capable de débouler pour nous couper dans ce que nous nous apprêtions à faire. Non ça me frustrerait énormément un plan pareil je ne vous dis pas. Le regarder faire est d'autant plus excitant et lorsqu'il me lance que je n'ai encore rien vu, j'ai un sourire mêlé à un soupir d'envie. Désireuse qu'il m'en montre plus ? Évidemment, il faudrait être totalement frigide pour ne pas avoir envie de sentir ses doigts s'engouffrer en moi ou encore même sa langue s'amuser avec moi. D'ailleurs s'il est aussi doué pour le sexe qu'il n'est grande gueule, c'est l'homme de l'année. Sans plus le quitter des yeux, je le vois descendre ses baisers sur mon corps et c'est dans des frissons que je l'accueille. Le jeune homme se mettant soudainement dans l'idée de retirer mon tanga à l'aide de ses dents, je ne peux contenir un faible gloussement alors qu'il contrôle très bien la situation de son côté. C'est comique, pourtant il arrive encore à bien se débrouiller. A croire que même de cette façon il arrive à garder son côté sexy. Son côté parfait en sommes. L'aidant pourtant en soulevant mes fesses, je n'ai qu'une envie : le voir poursuivre sa route plus bas. Autant dire que c'est un peu comme s'il avait entendu ma pensée puisque je le vois des lors finir sa descente le long de mon corps afin de se hisser entre mes cuisses. Repliant mes jambes sur le matelas, quand sa langue vient laper mon clitoris dont ses dents se saisissent afin de pouvoir mieux le maltraiter, je me crispe pendant que ma main vient se poser contre la tête du beau blond. Sous son index et son majeur qui viennent rapidement s'enfoncer dans ma fente toujours plus humide sous sa torture, je pousse cette fois un violent gémissement que je tente de contenir alors que je ferme les yeux, mes doigts s'agrippant eux délicatement à sa chevelure. Bon sang, il sait y faire, il n'y a pas de doute ! Le souffle court, je finis pourtant par me redresser sur un coude afin de mieux le voir s'occuper de moi pendant que mon autre main maintient délicatement sa tête contre mon intimité. Sa langue est démente et s'occupe de mon bouton sensible d'une telle façon que je sens un plaisir juste violent grimper. « Bon sang Will... » penchant la tête en arrière, je me contente de subir et de savourer alors que ses doigts se font tout aussi effrénés en moi, ripant contre mes parois. D'accord, en effet, là pour le coup il était passé à un niveau de motivation encore plus impressionnant, mes doigts délaissant l'arrière de sa tête afin de caresser le haut de son dos.



It's okay to want me, 'cause I want you. Been thinkin' it over, but I'm through, so stop wasting all my time, messing with my mind. It's cold-hearted. He won't touch you like I do.He don't know your body. He don't do you right.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
✉ identity card ✉

MessageSujet: Re: WILL ✱ well I don't know everything   


Revenir en haut Aller en bas
 
WILL ✱ well I don't know everything
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GUIDE 2 DEPRAVITY :: Hors-Jeux :: RP-